Alaine Agirre. Elkar, 2015. (en basque) Niveau de langue: B2

X est mort. Comment, pourquoi ? Qui est-il ? Est-il réellement décédé, disparu, ou a-t-il fui ? Le lecteur ne le saura pas. Tout ce qu’il saura, c’est que la narratrice est désormais seule. Seule face à la perte, face à la vie, face à la solitude.

Pour son second livre après Odol mamituak (Elkar, 2014), Alaine Agirre a choisi d’écrire à la première personne un roman intense et rythmé qui explore toutes les facettes de la perte de l’être aimé.

Où trouver cet ouvrage ?