Harkaitz Cano. Susa, 2015 (en basque) Niveau de langue: C1

Harkaitz Cano (Lasarte, 1975), double prix Euskadi de littérature pour Belarraren ahoa (2005) et Twist (2012), publie Beti oporretan [Toujours en vacances] en 2015, un recueil de 14 nouvelles. Quatorze récits d’été, de voyage, de découverte ou de fuite que l’auteur a voulu camper dans des ambiances « méditerranéennes », et construits comme des chansons d’été italiennes « que tu écoutes une première fois et qui entrent facilement, mais quand tu les écoutes une deuxième ou une troisième fois tu te rends compte qu’elles n’ont rien à voir avec ce que tu avais imaginé. »(1)

Une œuvre beaucoup plus légère que les précédents travaux de l’auteur, mais qui sollicite davantage l’imaginaire du lecteur, par quelques intrigues surprenantes et des conclusions que l’auteur aurait pu écrire autrement.

Où trouver cet ouvrage ?

(1)    Voir l’interview de l’auteur dans le journal Deia : http://www.deia.com/2015/11/28/ocio-y-cultura/cultura/zorion-une-harrapaezinen-inbentarioa