Christian LARRUE, Lucien ETXEZAHARRETA, Maiatz, 2018.

Durant la Première guerre mondiale, alors qu’il était au Front, Jean-Bernard Larrue envoyait régulièrement des cartes postales à ses proches. Dans ces courriers, souvent écrits en basque, le soldat originaire de Villefranque rassurait ses proches sur son état. En exhumant ces cartes postales, Christian Larrue, petit-fils du soldat, avec la complicité de Lucien Etxezaharreta, nous offre un véritable témoignage de la manière dont pouvait être perçue la Grande Guerre par ses combattants.

Audrey Farabos - Musée Basque et de l'histoire de Bayonne

Où trouver cet ouvrage ?

 

Recherche

Rechercher un document

Rechercher un article

Lettre d'information