Sü azia, 2020 (en basque)

L’association Sü azia s’occupe de documenter la culture et le patrimoine souletins. Elle édite aussi des ouvrages d’auteurs souletins ou des travaux en rapport avec la Soule. Cette fois-ci, elle choisit d’éclairer un évènement haut en couleurs mais également tragique, qui se produisit en 1909 à Ordiarp. En effet, cette année-là on compta trois représentations de pastorales dans le village. Le 12 avril tout d’abord, ce fut la pastorale Roland, à la suite de quoi une violente dispute opposa les « rouges », tenants de la municipalité en place, et les « blancs », du côté du curé de la paroisse. Chaque camp voulut organiser sa propre pastorale : ce fut la pastorale « Abraham » pour les blancs, et la pastorale de femmes « Sainte-Hélène » pour les rouges.
Les deux représentations concurrentes devaient avoir lieu le même jour, le 31 mai. Malheureusement, le matin, pendant la représentation de « Sainte-Hélène » qui avait lieu devant une grande assistance, une partie des gradins s’effondra, faisant un mort et plusieurs blessés graves. L’autre pastorale se poursuivit malgré ce drame.
Cet évènement extraordinaire connut de nombreux échos dans le journal le plus lu dans tout le territoire, Eskualduna. Les chercheurs de Sü azia ont collecté nombre d’articles évoquant le drame, les ont publiés et retranscrits. Ils reflètent la terrible querelle qui divisait le village entre « rouges » et « blancs », alimentée par la séparation de l’Eglise et de l’Etat prononcée en 1905 : machinations, dénonciations, insultes, une atmosphère orageuse à Ordiarp à cette époque !

 

Voir des documents à propos de ces trois pastorales dans l’exposition virtuelle de Bilketa « La pastorale souletine » :

Où trouver cet ouvrage ?