Marikita Tambourin, Maiatz, 2016 (en basque)

Pendant plus de mille ans, et jusqu’au XXe siècle, en marge de la société basque, vivaient les cagots. Catégorie mal définie, dont les membres se distinguent selon les rumeurs  par leurs origines, leurs rites païens ou les métiers qu’ils pratiquaient. Durant toute cette période, ils ont été victimes de calomnies et de nombreuses discriminations.

Dans Agoten in memoriam [A la mémoire des cagots], Marikita Tambourin revient sur cette histoire, au travers de l’étude d’archives centrées sur le secteur de Garazi-Baigorri.

Où trouver cet ouvrage ?

nbsp;

Recherche

Rechercher un document

Rechercher un article

Lettre d'information