Ramon Olasagasti Aiestaran, Xabier Sagasta. Erein, 2018. (En basque)

Il y aurait-il un fantôme dans le moulin de Sasiola ? Un mystère que le jeune Ander va t-il réussir à éclaircir, surmontant les brimades subies de la part de ses camarades ?

Le roman entremêle deux histoires se reflétant l’une l’autre. L’une, racontée par Ander, se déroule de nos jours, l’autre remonte aux années 50. Au menu, aventure, peur et amitié... Mais le sujet principal du livre est le harcèlement, ce comportement inacceptable qui génère ses dégâts de génération en génération.

Constitué de quatorze chapitres courts et riches en dialogues, il se lit facilement, le narrateur éveillant la curiosité et donnant envie d’avancer dans la lecture. Un roman à lire par plaisir bien sûr mais, si on l’aborde d’un point de vue didactique, que les enseigant·e·s peuvent utiliser comme base dans un projet autour du harcèlement et des relations entre jeunes. Il est également intéressant au niveau de la langue permettant, entre autre, aux lectrices·teurs de se familiariser avec le tutoiement toka/noka que les protagonistes utilisent tant au féminin qu’au masculin, ou, pourquoi pas, de travailler le registre sémantique de l’injure...

Les ouvrages adaptés aux jeunes à partir de 11 ans ne sont pas légion dans la littérature de jeunesse basque mais Sasiolako errotaria en fait partie et il a de quoi plaire à beaucoup...

Elise Dilet - IKAS

Où trouver cet ouvrage ?

 

Recherche

Rechercher un document

Rechercher un article

Lettre d'information