Elisabeth Casillas (scénario), Higinia Garay (dessins), Bego Montorio (traduction). Astiberri, 2020. (en basque)

« En 1998, Le Salvador modifiait l'article 133 de son Code pénal pour rendre l'avortement illégal, en toute circonstance, et passible de deux à huit ans de prison.
Cependant, les femmes accusées d'avortement sont condamnées pour meurtre aggravé, sans raison justifiée, et écopent d’une peine pouvant aller de trente à quarante années d’emprisonnement. »
La loi contre l'avortement du Salvador est l'une des plus dures au monde et punit sévèrement l'interruption de grossesse, qu’elle soit volontaire ou d’origine naturelle.
Dans le roman graphique Emakume guztiok [Nous toutes], Elisabeth Casillas et Higinia Garay nous racontent l’histoire tragique de quatre salvadoriennes Mariana, Cynthia, María Teresa et Elsi. Le récit se concentre sur ces femmes qui ont été incarcérées pour infanticide.

La bande dessinée a été publiée en juillet 2020 par l’organisation non gouvernementale Mundu bat [Un monde] et les éditions Astiberri.

 

 

Où trouver cet ouvrage ?