Aguxtin Alkhat. Elkar, 2015

Après la publication de 6 chansons dans un premier album édité en 2013 (Ihes egin, Uso Pop diskak), nombreux étaient les observateurs à se demander jusqu’où Auguxtin Alkhat pourrait mener le chemin qu’il avait pris. Le second album est parut au printemps 2015 et a bien montré que le premier n’était pas un accident.

10 chansons allant du Folk à la Pop, en faisant la part belle au Rock. AIdé de musiciens de pointe (Julein Labat à la guitarre, Félix Buff à la batterie et Xan Bidegain à la bass), il mixe les tonalités comme il mélange les mots, les voix et la musique.

En préservant l’amour des mots que son père, le bertsolari Erneste Alkhat (1951-2008), lui a transmis, Agustin a écrit tous les textes de l’album, traitant de divers sujets souvent sombres (“Je ne chante pas beaucoup à la joie. Il y en a d’autres qui savent le faire beaucoup mieux que moi…” Berria 13/03/2015)

Si le disque se présente sous un nom de soliste, il a un véritable groupe avec lui, qui peut apporter énormément de puissance sur certains chants, et qui sait également se taire derrière la guitare acoustique d’Aguxtin, créant toujours de nouveaux équilibres.

 

Où emprunter ce document ?