Les plus vieux livres en langue basque des collections bayonnaises numérisés.

AzalaLes plus vieux livres en langue basque que l’on puisse trouver dans les collections de Bayonne sont les œuvres de Joanes Leizarraga : Jesus Christo gure Jaunaren Testamentu Berria et  Kalendrera eta ABC, edo Christinoen Instructionea, tous deux publiés en 1571.

Né en 1506 à Briscous, ce prêtre catholique prit le parti de la réforme luthérienne et se convertit au protestantisme en 1559, ce qui lui valut une incarcération.

A partir de 1560, la reine de Navarre Jeanne d’Albret ayant renié le catholicisme pour se convertir au protestantisme, les temps changèrent, et de grands moyens furent déployés pour diffuser la nouvelle religion, en s’appuyant notamment sur les langues parlées par le peuple. C’est ainsi qu’en 1563, lors du premier synode calviniste à Pau, il fut demandé à Joanes Leizarraga de traduire le Nouveau testament et diverses prières calvinistes en langue basque.

Ces travaux furent publiés en 1571. D’abord Jesus Christ gure Jaunaren Testamendu berria (Le nouveau testament de notre seigneur Jesus Christ), puis deux titres réunis en un seul livre : Kalendrera eta ABC, edo Christinoen Instructionea.

Jesus Christo gure Jaunaren Testamentu Berria 

Ce qui restera dans l’histoire comme la première Bible en langue basque est le fruit d’une traduction de diverses versions du Nouveau Testament en latin, grec et français. L’œuvre utilise un premier basque “unifié” basé sur les dialectes utilisés en Labourd, Basse-Navarre et Soule.

En plus du Nouveau Testament lui-même, apparaissent une lettre à la reine Jeanne d’Albret  ("Gucizco Andre noble Ioanna Albrete Naffarroaco Reguina Bearnoco Andre guehiénic, denari...”) , une préface adressée aux basques ("Heuscalduney") et quelques autres suppléments.

D'après Julien Vinson, l'impression est dirigée par Leizarraga lui-même.

Peu d'exemplaires semblent avoir été conservés. On en trouve à la Bibliothèque nationale de France, au British Museum, à la Bibliothèque nationale d'Espagne, etc. La Médiathèque de Bayonne en possède deux :

-          Un exemplaire que le temps a abîmé, mais qu’un précédent propriétaire, vraisemblablement Jean de Haraneder, prêtre à Saint Jean de Luz et auteur lui même d’une traduction de l'évangile en 1740,  avait complété en rajoutant, à la main, quelques pages manquantes. Relié en veau brun, il porte un titre doré sur le dos. En 1851, l’exemplaire est acheté par P. Pagadoy à Ithurrondo de Masparraute au prix de 20 francs.  Il rejoint au 20e siècle la bibliothèque du célèbre écrivain Piarres Lafitte , aujourd'hui déposée à la Médiathèque de Bayonne.

-          Le second exemplaire est très bien conservé. Relié en veau gris, avec décor à filets dorés et tranches rouges, le texte est complet. Les différentes marques apparaissant sur la première page nous laissent entrevoir une partie de son parcours. Le premier propriétaire connu serait le philosophe et historien protestant Paul Colomiès (Paulus Colomesius), puis le livre est resté à la bibliothèque de l’université de Leyde jusqu’en 1843, année où il est mis en vente avec tous les doubles de l'établissement. Il est acheté par le pasteur Lutteroth. A la mort de celui-ci en 1889, il est vendu aux enchères publiques à la librairie Maisonneuve de Paris. En 1896, il est acheté par la bibliothèque de Bayonne.

Lafitte alea - lehen orria Colomesius alea - lehen orria

La première page de l'exemplaire "Lafitte",

probablement refaite à la main par Haraneder

La première page de l'exemplaire "Colomesius",

avec ses tampons et mentions manuscrites

 

Kalendrera eta ABC, edo Christinoen Instructionea.

Kalendrera est un calendrier religieux reprenant la table des jours de Pâques, la liste des lettres dominicales ou diverses informations sur le fonctionnement des années. Son titre complet est Kalendrera bazco noiz daten, ilhargui berriaren eta letra Dominicalaren eça-gutzeco manera-requin. Besta deitzen direnetaric-ere batzu eçarri içan dira, ez Igandeaz berce egun sanctificatzeco-ric delacotz, baina ferietaco, hartu-emanetaco, eta asco berce gauçataco egun iaquinac eta bereciac dituztenec cerbitzudutençat (Calendrier, avec la manière de savoir quand sera Pâques, la nouvelle lune et la lettre dominicale. On a mis quelques-unes des fêtes ainsi appelées, non parce qu’il y a à sanctifier un autre jour que le dimanche, mais pour ceux qui ont besoin de choisir et savoir les jours pour les foires, les livraisons à faire ou à recevoir et beaucoup d’autres choses, puissent s’en servir).

ABC est un livre pensé pour les enfants et les jeunes, de forme didactique et légère, composé de courts chapitres rappelant la doctrine. Son titre complet est ABC edo Christinoen instructionea othoitz eguiteco formarequin. Matth. XIX. Utzitzaçue haourrac, eta enegana e-thortetic eztitzaçuela empatcha : ecen horrelacoen da ceruetaco resuma (ABC, ou l’instruction des chrétiens avec la forme pour faire les prières. Mathieu, XIX : laissez les enfants et ne les empêchez pas de venir vers moi, car c’est à ceux qui leur ressemblent qu’est le royaume des cieux).

Il est à noter qu’en le comparant au Testamendu berria (certaines parties de l’évangile étant présentes dans les deux livres) on peut s’apercevoir que le Kalendrera eta ABC, edo Christinoen Instructionea  a été adapté à la Basse-Navarre et à la Soule : le datif est modifié (les formes en –ei passent en –er), et certaines formes verbales telles que dirade, balirade, ou liraden deviennent dira, balira ou liren…

Ce livre très rare est conservé à Paris, dans les bibliothèques de l’Arsenal et Mazarine, mais également à Bayonne, en deux exemplaires, l’une à la médiathèque, l’autre au musée basque.

L'exemplaire de la Médiathèque de Bayonne, acquis en 1956, est probablement celui qui a appartenu à Julien Vinson, qui le décrit dans son Essai d'une bibliographie de la langue basque. Il a été restauré après sa description et relié en maroquin, avec des tranches et un décor dorés.

Kalendrera - lehen orria ABC - Gure aita
La première page du Kalendrera Le Notre Père de l'A.B.C.

 

Les œuvres numérisées :

Jesus Christo gure Jaunaren Testamentu Berria :

Kalendrera eta ABC, edo Christinoen Instructionea

 

Bibliographie :

Ces deux ouvrages de Leizarraga ont fait l'objet de nombreuses rééditions. On peut citer entre autres :

  • L'évangile selon Saint-Marc traduit pour la première fois en basque par Jean de Liçarrague de Briscous / M. Julien Vinson ; Jean de Liçarrague. - Bayonne : Cazals, 1874. - 1 vol. (XXIV-72 p.) ; in-8.
  • Iesus Christ gure iaunaren testamentu berria / [trad. Ioannes Leizarraga] ; [éd. Edward Spencer Dodgson]. - London : Trinitarian Bible Society, 1908. - 1 vol. (917 p.) ; 12 cm. - Réimpression [sous la direction de Edward S. Dodgson] de la traduction de Ioannes Leizarraga imprimée à la Rochelle en 1571.
  • Iesus Christ gure iaunaren testamentu berria : othoitza ecclesisticoen forma catechismea : kalendrera : ABC edo Christinoen instructionea / Ioannes Leizarraga ; Th. Linschmann und H. Schuchardt ; J. Ruiz Arzalluz y J. M. Vélez Latorre trad. ; presentación J. A. A. M. - Bilbo : Euskaltzaindia, 1990. - 1444 o. ; 19 cm.

Ces livres ont aussi fait l'objet d'études critiques. Parmi elles :

  • The baskish New Testament / Edward Spencer Dodgson. - London : [s.n.], 1903. - 1 vol. (8 p.) ; 22 cm. - Tiré à part de "The Annual Report of the Trinitarian Bible Society" for 1903, 25, New Oxford Street, London.
  • The leiçarragan verb [texte imprimé] : An analysis of the 703 Verbal Forms in the Gospel according to Matthew / By E. S Dodgson. - London : Oxford university press, [1907]. - 1 vol. (200 p.) ; 26 cm.
  • Aingura eta Sugea : Originaltasuna eta dependentzia Leizarragaren idazlanetan / Patxi Salaberri Muñoa. - Donostia : Erroteta, 2012. - 1 vol. (197 p.)

L'encyclopédie Auñamendi propose une courte bibliographie sur Joanes Leizarraga.

 

Recherche

Rechercher un document

Rechercher un article

Notre sélection

Lettre d'information