"(...) Ta orain komeniko da
atzeruntz begiratzea
nun barna ibili naizen
ez dut nahi esplikatzea
baina bai hango jende ta
bizitza deskribatzea.
Arriskutsua zenean
nire itzalaren atzea
jende askok erabaki
zuen ni aterpetzea
nere gogoan zaudete
bai bata ta bai bertzea
beti izanen zarete
nere bigarren etxea. (bis)"

Argazkia UKBErri CC-by

Le championnat du Pays basque de bertso se déroule tous les quatre ans*. En décembre 2013, Amets Arzallus (Hendaye, 1983) s’était imposé face à la championne en titre Maialen Lujanbio.

La dernière épreuve de la finale consistait à demander à chaque finaliste d’improviser trois couplets sur le thème « C’est le moment de revenir ».

Au bout de quelques secondes de réflexion, Amets Arzallus se place dans la peau d’un poète évadé revenant d’exil.

* Amets Arzallus défendra son titre lors de la finale du 17 décembre 2017, au BEC de Barakaldo

  • Voir le texte en français

    Itzultzeko garaia da

    Gaztea nintzen garaian
    kalean beti mobida
    ta poliziak eraman
    ninduen presondegira
    ta gero handik ihesi
    berriro ere argira
    nire bizitza guzian
    izkriba eta izkriba.
    Liburuak untziak lez
    joan litezke urrutira
    lehen liburuen baitan
    itzultzen nintzen herrira
    orain nere liburuak
    nerekin joanen dira. (bis)

    Hegazkin baten barruan
    itzuli naiz herriraino
    lehen poemetako hitzak
    ziren hilkutxa ta laino.
    Orain hoiek utzi ditut
    ta sentitzen naiz hain ñaño.
    Plazan hor daude hiru zahar
    ta beste bi andereño.
    Dezente zahartu da baina
    ama bizirik daukat ño!
    Zuzen-zuzenean joan naiz
    bere besoetaraino
    poema ederragorik
    ez dut idatzi hau baino. (bis)

    Ta orain komeniko da
    atzeruntz begiratzea
    nun barna ibili naizen
    ez dut nahi esplikatzea
    baina bai hango jende ta
    bizitza deskribatzea.
    Arriskutsua zenean
    nire itzalaren atzea
    jende askok erabaki
    zuen ni aterpetzea
    nere gogoan zaudete
    bai bata ta bai bertzea
    beti izanen zarete
    nere bigarren etxea. (bis)

    Amets Arzallus, 2013

  • Euskarazko testua ikusi

    C’est le moment de revenir

    A l’époque où j’étais jeune
    La rue était toujours agitée
    Et la police m’avait
    Emmené en prison
    Puis j’avais fui de là
    De nouveau vers la lumière
    Toute ma vie
    J’ai écrit et écrit
    Les livres tels des bateaux
    Peuvent partir au loin
    Au sein de mes premiers livres
    Je revenais au pays
    Maintenant mes livres
    Voyageront avec moi. (bis)

    À l’intérieur d’un avion
    Je suis retourné au pays
    Avant les mots des poèmes
    N’étaient que cercueil et brouillard.
    J’ai maintenant laissé ceux-là
    Et je me sens si petit.
    Sur la place se tiennent trois vieux
    Et deux autres dames.
    Elle a convenablement vieilli
    Mais ma mère est encore en vie !
    Je suis allé directement
    Jusque dans ses bras
    Je n’ai jamais écrit de poème
    Plus beau que cela. (bis)

    Il conviendrait maintenant
    De regarder en arrière
    Où j’étais exactement
    Je ne veux pas l’expliquer
    Mais je veux décrire
    les gens de là-bas et leur vie.
    Quand il était risqué
    De rester dans mon ombre
    Beaucoup de gens on décidé
    De m’héberger
    Vous êtes dans mon cœur
    Les uns comme les autres
    Vous serez toujours
    Ma deuxième maison. (bis)                  

    Amets Arzallus, 2013

 

Voir la vidéo sur le site bertsoa.eus
https://bertsoa.eus/bertsoak/10874-arratsaldeko-saioaburuz-burukoa-amets-arzallus-maialen-lujanbio

Rechercher un article

Tous les textes choisis

Textes choisis