Jakin duka berria
Enaut bidegorria hil dela!
Atzo dena irria
Nork erran egun hilen zela!
Lurreko itzulia,
Harek egin loreak bezala!

Gurekin herriz herri,
pestaz ibili duk frangotan.
Neskek harentzat begi
hain zukan trebe fandagoetan!
Oto batek moztu dik,
Gaixo Enñaut, hogoi urtetan! (...)

Photo Badok.eus CC-by-sa

Manex Pagola (28 juin 1941, Lantabat - 7 juin 2018) était docteur en anthropologie sociale et conservateur adjoint du musée basque. Il était également un militant politique basque, membre d’Enbata puis de d’Eusko Alkartasuna, et avait participé à la mise en place de nombreux projets collectifs tels que les ikastola, la radio Gure irratia ou la maison d’édition Elkar.

Il était aussi et surtout compositeur de plus d’une centaine de chansons qu’il interprétait lui-même ou rendues célèbres par d’autres (Pantxoa eta Peio, Anje Duhalde, Erramun Martikorena…)

La plupart de ses chansons parlent de liberté, que ce soit dans ses textes politiques (Askatasuna, Xurxuri baten gainean, Azken dantza hau), poétiques (Ardiak lerroz lerro…) ou ses comptines pour enfants (Urtxintxak).

Eñaut Bidegorri est un de ses premiers textes, intégré dans le premier disque du duo Pantxoa eta Peio (Itziarren semea, 1969) et dédié à son frère, mort trop tôt dans un accident.

  • Voir le texte en français

    Eñaut Bidegorri

    Jakin duka berria
    Eñaut Bidegorria hil dela!
    Atzo dena irria
    Nork erran egun hilen zela!
    Lurreko itzulia,
    Harek egin loreak bezala!

    Etzian aberatsa
    etzian pobrea...
    Bainan haren bihotza
    zer urrezko kalitza!...

    Gurekin herriz herri,
    pestaz ibili duk frangotan.
    Neskek harentzat begi
    hain zukan trebe fandagoetan!
    Oto batek moztu dik,
    Gaixo Eñaut, hogoi urtetan!

    Adixkide bat zer dan
    Nik bihar dut hori jakinen.
    Bihar bakar bakarrik
    Eñaut gabe bainaiz gelditzen,
    Ai! Eñaut adixkide
    hik baninduk hire ganatzen.

  • Euskarazko testua ikusi

    Eñaut Bidegorri

    As-tu appris la nouvelle
    Eñaut Bidegorri est mort !
    Il n'était que rires hier
    Qui aurait dit qu’il mourrait aujourd’hui ?
    Son séjour ici-bas,
    Déjà accompli, tel une fleur !

    Il n’était pas riche
    Il n’était pas pauvre
    Mais son cœur
    Etait un calice d’or !...

    Avec nous de village en village,
    Il allait souvent festoyer
    Les filles n’avaient d’yeux que pour lui
    Il dansait si bien le fandango !
    Une voiture a fauché ta vie,
    Pauvre Eñaut, à vingt ans !

    Ce qu’est un ami
    Ca, je le saurai demain
    Car demain je serai
    Tout seul, sans Eñaut,
    Ah ! Eñaut mon ami
    Si tu me conduisais à toi.

Voir le texte interprété par Pantxoa eta Peio sur youtube : https://www.youtube.com/watch?v=5B1OkrIPuKM

A voir également :

 

Recherche

Rechercher un document

Rechercher un article

Tous les textes choisis

Textes choisis